La page est en cours de chargement…...
01.14.16
Christian Louboutin fait la pluie et le beau temps à la Fashion Week Homme de Londres

Londres - Pour la Fashion Week Homme AH2016, Christian Louboutin s’est allié avec deux de nos créateurs préférés : E. Tautz et James Long.

Fidèle collaborateur de la maison, E. Tautz a ouvert les festivités sur une musique pop et rythmée d’Eurythmics, avec un soulier de jour - la Habana - revisité pour l’occasion. Le designer, Patrick Grant, s’est inspiré cette saison du célèbre repaire écossais Coasters, refuge des « cool kids » au milieu des années 80. Fidèles à l'inspiration de la collection, les souliers réalisés par Christian Louboutin arborent un mélange de daim et une épaisse résille montée d’une semelle en bois. Les souliers s’affichent en quatre combinaisons de couleurs composées de bleu marine, de gris, de noir et de feu - écho à la palette chromatique utilisée dans la collection. Cette réinterprétation moderne et sophistiquée du soulier de ville complète les silhouettes surdimensionnées, les tricots exceptionnels et les pantalons à pinces qui rythment la collection. De jolis détails comme des fines ceintures et des poches extra-larges peaufinent une collection qui allie à la fois un look vintage très apprêté et un design résolument contemporain.

Le lendemain, c’est le designer James Long qui convoquait ses héros locaux, aka ses clients fidèles. "Je m’adresse aux gens que nous connaissons et aimons, les gens amusants qui inspirent ce que nous faisons tous les jours." Une collection jeune, composée d’associations de matières surprenantes comme des fils de métal, de la dentelle, de la résille, des imprimés de pavot colorés et des sweaters inspirés de l’intarsia italien, défile sur le podium dans un tourbillon hypnotique. Pour cette première collaboration entre les deux designers, Christian Louboutin a créé trois styles exclusifs : Le premier, une botte en daim harnachée des sangles multicolores ; Le second, une botte d'équitation conçue sur un modèle phare de la maison, la botte Marlen, reprenant les bandes métalliques colorées inspirées des tenues du créateur ; Enfin, une basket basse ornée de paillettes mouchetées, décorée d’une familière et emblématique touche de rouge. Des éléments supplémentaires en denim délavé, des boucles de ceinture conçues comme des roses en 3D et des vestes en dentelle de caoutchouc finissent de transformer le quotidien en rêves glam rock d’un héros local.

Pour plus d’images dans les coulisses des défilés de la Fashion Week Londonienne, rendez-vous sur notre compte Instagram @LouboutinHomme.