La page est en cours de chargement…...
11.22.16
Shoepeaks: Ceci N'est Pas Un Soulier

La Collection Printemps - Été 2017 de Christian Louboutin marque la naissance de l'une de ses  réalisations les plus captivantes : la minaudière ShoePeaks. Inspirée de la collection Fetish imaginée par le créateur de la semelle rouge et David Lynch en 2007, ShoePeaks tire son nom de la série culte TwinPeaks imaginée par le réalisateur dans les années 90. Empreinte d'une dualité qui n’est pas étrangère à la double vie menée par Laura Palmer - l’héroïne de la série - Shoepeaks est un véritable objet d’art. Hybride exceptionnel entre une sculpture surréaliste et une minaudière, elle puise son mystère dans les lignes de l’emblématique escarpin SoKate. Imaginée en métal noir laqué ou en métal poli or, ShoePeaks embrasse de toutes ses courbes deux semelles rouges, signature emblématique de Christian Louboutin. Avec une attention toute particulière apportée aux lignes et à son architecture, elle est un hommage à l'obsession qu’a le créateur pour les souliers sculpturaux.

Conçu au sein de l’atelier parisien du créateur, Shoepeaks a d’abord été sculptée dans le bois en utilisant la forme qui sert à réaliser l’escarpin So Kate, reprenant ainsi le processus artisanal développé pour la création de ces souliers. Ce premier prototype réalisé, il est ensuite envoyé en Italie puis moulé à la main et retravaillé jusqu'à ce que sa forme organique soit parfaite.

Rupturiste et sculpturale, Shoepeaks n’en oublie pas pour autant d’être fonctionnelle. Elle est conçue dans un aluminium ultra léger qui, après avoir été moulé, est poli puis laqué ou revêtu d’un fini métallique qui accentue la douceur de ses courbes. La brillance de l’effet miroir ne fait que troubler un peu plus la perception des formes qui se courbent et ondoient. Une fois le fini appliqué, deux semelles rouges sont apposées sur les côtés de la pochette, floutant encore un peu plus la frontière entre le soulier et la maroquinerie. 

La confusion des genres ne se cantonne pas à l'extérieur de la minaudière. Entièrement revêtue d’un cuir d’agneau souple, le cœur de Shoepeaks reprend la nuance de nude qui signe l’intérieur de chaque soulier du créateur, embossé d’un logo or. Un discret fermoir apposé sur le dos vient parfaire cette pièce, ainsi qu’une fine chaîne amovible qui permet de la porter aussi bien à l'épaule qu’en bandoulière.

Les lignes surréalistes de ShoePeaks sont mises en scène dans une série de photographies réalisées par les photographes berlinois Billy & Hells. A travers un court métrage envoutant et une série d'images séduisantes et intrigantes, l'ambiguïté et l'attrait de l'objet hypnotisent le spectateur.

Shoepeaks inaugure la pré-collection Printemps-Eté 2017 de Christian Louboutin, et sera disponible en Novembre dans une sélection de points de vente et sur christianlouboutin.com.